Immobilier recherche études analyses datas

Claire Juillard

claire.juillardm@gmail.com

Le tournant numérique des données immobilières : permanences et recompositions
Real estate data in Europe and the US

Cette étude a principalement été réalisée entre mars 2018 et mai 2019 avec le soutien d’iread, du Lifti, du PUCA et d’Urbanics. Elle s’inscrit dans un contexte marqué par des évolutions récentes et rapides. Il s’est agi de les saisir au fil de l’eau, de les restituer et plus encore, d’en dégager un cadre d’analyse pour les évolutions à venir prochainement. Etude en 2 volets : Le tournant numérique des données immobilières permanences et recompositions Claire Juillard mai 2019 (FR) et Real estate data in Europe and the US (EN).


Télécharger Le tournant numérique des données immobilières permanences et recompositions (FR) Télécharger Real estate data in Europe and the US (EN)

Le marché des OPCI grand public en 2018 : des indicateurs au vert… mais pas sans nuance

L’année 2018 a été marquée par un ralentissement global du rythme de croissance des OPCI grand public. Ceci est valable tant au niveau du montant des souscriptions, des actifs nets que des performances. Cette situation inédite nous interroge alors que le marché des assurances-vie, principal canal de commercialisation des produits OPCI, boosté par l’effet flat tax, est en nette hausse par rapport à 2017 puisque 22,4 Mds€ ont été collectés en 2018 (contre 8,3 Mds€ en 2017).

En effet, depuis leur création en juin 2008, les OPCI grand public connaissent un fort engouement révélé par des montants de souscriptions en forte croissance et plus particulièrement lors des années 2016 et 2017 (respectivement 4,2 et 4 Mds€). Leur performance annuelle globale sur le court comme sur le moyen terme, entre 4 et 5%, a répondu aux attentes des épargnants. Cette logique vertueuse de croissance de la collecte et de hausse des expertises a eu un impact plus que positif sur l’actif net des OPCI grand public depuis dix ans qui n’a cessé de croître, dépassant la barre des 13 Mds€ à fin 2017.

Dans ce contexte, de quoi le ralentissement général des indicateurs OPCI GP est-il le nom ? Pour quelles raisons ce marché des OPCI GP se contracte-t-il ? S’agit-il de l’expression d’un virage récessif ou bien l’illustration d’une normalisation après deux années record ?

Pour approcher une série de réponses, iread construit un écheveau d’hypothèses en abordant les résultats sous plusieurs angles :

  • L’éclairage classique, à savoir l’analyse des souscriptions, des performances et le l’actif net par an pour présenter la rétrospective de l’année et ses conclusions,

  • Une mise en perspective des résultats de ces indicateurs dans une trajectoire temporel. Autrement dit, un rapport d’étonnement qui souligne en un regard l’évolution de la compétitivité des OPCI GP dans le temps,

  • Un regard sur l’influence potentielle d’événements marché (1) et économiques (2) sur le fonctionnement des OPCI GP (ie. collecte) et sur leurs résultats (ie. performance ou actifs nets).

La conclusion de l’étude convoque en effet différents indicateurs pour donner à lire un diagnostic de marché transparent et objectif, en rapport avec les besoins des acteurs qui entendent désormais s’engouffrer dans la pratique du data-driven pour éclairer leurs décisions stratégiques.

Accéder à l’étude

L’immobilier coté en Europe

Comprendre et anticiper les évolutions du secteur immobilier coté est essentiel pour l’industrie immobilière. En effet, le secteur en Europe est immense avec 325 sociétés pour 706 Md € de patrimoine. Les indicateurs et résultats des sociétés sont publiés régulièrement et rapidement, dans un marché où les évolutions de la bourse constituent souvent des indicateurs avancés.

C’est dans ce contexte que nous publions notre première étude sur l’immobilier coté qui analyse 2018 et présente des perspectives pour 2019 : Listed Real Estate in Europe : after a lacklustre 2018, what can we expect in 2019?

Que nous disent les foncières sur le marché immobilier et son évolution ? Quelles sont les marchés porteurs ? Quelles sont les stratégies gagnantes ? Dans un format synthétique et visuel, l’étude analyse au niveau européen les performances boursières (par rapport aux autres classes d’actifs, par secteur, par pays), les augmentations de capital et l’activité sur le marché obligataire, ainsi que les fusions-acquisitions de l’année 2018 et discute des tendances pour 2019. L’étude utilise des données publiques (EPRA, MSCI…) mais également la base de données de views+s qui inclut les indicateurs retraités et estimés des 85 principales foncières cotées en Europe.

Pour plus d’informations, télécharger l’étude en anglais

Contactez-nous

iread a installé ses locaux sur près de 250 m2 au cœur de la « Silicon Sentier » à Paris 2e.

Nos équipes sont à votre écoute.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou demande d’information. Vous serez toujours les bienvenus !

iread

32, rue des Jeûneurs, 75002 Paris

+33 1 81 80 41 60

info@i-read.io