Interview de Inès Reinmann-Toper

Business Immo, en collaboration avec iread, dévoile tout au long de cet été une série d’entretiens avec les décideurs de l’industrie immobilière, Leaders Opinion Survey. Au total, 15 acteurs ont été interviewés par l’Ifop entre le 10 avril et le 6 juin dernier sur des sujets variés.

Cette semaine, au sommaire de notre série d’été #Leaders Opinion Survey, le thème de la mutation de l’industrie immobilière, sa réinvention. En effet, les métiers de l’immobilier sont confrontés à de très nombreux enjeux sociaux, sociétaux, économiques, environnementaux, etc. Les enjeux pour la France dessinés dans les précédentes capsules infusent tout particulièrement dans le domaine de l’immobilier qui reste un secteur d’activité entièrement arrimé à la vie des français et des entreprises ; un secteur d’activité directement riveté aux nouvelles problématiques de l’innovation qui bousculent également notre société.

C’est ce qu’Inès Reinmann-Toper, directrice associée en charge de l’immobilier chez Edmond de Rothschild Corporate Finance, assimile à la « mutation à vitesse grand V » d’un secteur « préhistorique ». Un secteur qui voit naître de start-up performantes mais que le système français n’accompagnent pas suffisamment ou de manière suffisamment pertinente, pour aller au-delà de la création d’entreprise par la créativité et s’affirmer dans l’ancrage de l’innovation à moyen terme. Un moyen terme qui sera par ailleurs, selon Inès Reinmann-Toper, celui du recyclage de l’eau, de l’air et plus globalement de la ville. C’est aussi cela la vision réinventée de l’industrie immobilière.