Après avoir dévoilé tout au long de l’été une série d’entretiens avec 15 décideurs de l’industrie immobilière, iread a présenté à l’occasion du Simi la conférence « Social, mixités, mobilités, climat, urbanisme… : de l’engagement des acteurs de l’immobilier ». L’occasion de revenir sur l’étude Leader’s Opinion Survey

Interviewés par l’Ifop entre le 10 avril et le 6 juin derniers sur des sujets aussi variés que « l’état du pays en 2019 », « les perspectives à venir/d’avenir », « les freins au développement », « les leviers de réussite », les « domaines d’extension de l’innovation », les décideurs ont fait preuve d’une volonté commune de faire participer l’immobilier à l’amélioration du vivre social.

« Nous avons pu constater que nous avions tous une vision convergente en termes d’enjeux ainsi que des convictions et des engagements, qui émergent à titre personnel, pour faire bouger les lignes de l’immobilier et contribuer à un meilleur vivre-ensemble, a avancé pour sa part Sébastien Matty, président de GA Smart Building. Le mien est celui d’un entrepreneur qui souhaite construire une meilleure industrie, pour un meilleur monde. »

Une volonté partagée par Méka Brunel, directrice générale de Gecina : « Ce débat très intéressant portait au fond sur ces transformations de la ville conjuguant le temps long de la fabrication avec le temps court des transformations et des usages. Une ville inclusive est une ville qui permet à chacun d’y trouver sa place et qui crée le lien social. Nous n’en sommes pas là, mais nous devons définitivement y travailler et les enjeux climatiques seront essentiels dans la période qui vient. »

 

«

»